Comment se comporter face aux adolescents irrespectueux?

Le comportement irrespectueux des adolescents est assez habituel. Il existe des stratégies qui peuvent vous aider à gérer le manque de respect de votre enfant.

Ce qu’il faut savoir sur le comportement irrespectueux des adolescents

En tant que parent, vous pourriez vous sentir blessé, inquiet et incertain de ce qui s’est passé lorsque vous avez des conversations douteuses avec votre enfant. Celui-ci qui avait l’habitude de valoriser votre intérêt ou votre contribution, considère maintenant que de simples conversations se transforment en arguments.

Sachez qu’il y a des raisons au comportement de votre enfant. Et il y a aussi une bonne nouvelle : cela passera généralement.

D’où vient le manque de respect des enfants?

Tous les adolescents ne sont pas irrespectueux. Toutefois, le manque de respect est un élément normal de la croissance et du développement des adolescents.

En partie, c’est parce que votre enfant apprend à exprimer et à mettre à l’épreuve ses propres idées. Etant donné que le développement de l’autonomie est un élément clé de la croissance, c’est un bon signe que votre enfant essaie d’assumer plus de responsabilités. Et ce n’est pas facile pour lui d’apprendre à gérer les désaccords et les divergences d’opinions de façon appropriée.

A part cela, l’humeur de votre enfant peut changer du but au blanc. A cause du développement du cerveau des adolescents, ils ne sont pas toujours capable de gérer leurs sentiments. Ainsi, leurs réactions changent face aux choses quotidiennes ou inattendues. A l’issue de cela, l’enfant peut être victime de l’hypersensibilité, qui peut à son tour conduire à la grognerie ou à l’impolitesse.
ll faut considérer que les adolescents commencent à penser plus profondément qu’avant. De ce fait, ils peuvent avoir des pensées et des sentiments qu’ils n’ont jamais eus auparavant.

Gardez en esprit que peu importe que votre enfant soit grincheux, il apprécie tout de même le temps qu’il passe avec vous. A votre tour, vous devrez être un peu plus compréhensif s’il est de mauvaise humeur.

Contrôler le comportement irrespectueux de votre adolescent

Les conseils pour la communication

  • L’essentiel est de rester calme. Pour vous aider, prenez une grande respiration et continuez calmement avec ce que vous vouliez dire.
  • Utilisez l’humour. Un rire partagé peut sortir d’une impasse et apporter une nouvelle perspective ou alléger la tension d’une conversation. Néanmoins, évitez de vous moquer de lui ou d’être sarcastique.
  • Complimentez-le lorsqu’il communique de façon positive. Lorsque vous avez une interaction positive, n’hésitez pas à le faire remarquer à votre enfant. Cela lui permet de savoir que vous êtes au courant de ses opinions et que vous les appréciez.
  • Ne prenez pas à coeur les haussements d’épaules, les yeux levés et les regards ennuyés de votre enfant s’il se comporte généralement comme vous le souhaitez.
  • Faites un bilan de votre niveau de compréhension. Parfois, les adolescents sont irrespectueux sans vouloir être grossiers.

Les conseils de discipline

  • Concentrez-vous sur le comportement de votre enfant et évitez tout commentaire sur sa personnalité. Souvenez-vous qu’il n’y a pas de mal à dire clairement ce que vous ressentez à l’occasion.
  • Etablissez des règles claires en matière de comportement et de communication. En laissant votre enfant participer aux discussions sur les règles, vous lui rappellerez plus tard qu’elle a participé à l’élaboration des règles et qu’elle les a acceptées.
  • Fixez et utilisez les punitions, mais n’en faites pas trop. Dans certaines situations, il est approprié d’utiliser les punitions. Notamment pour des choses comme la grossièreté, les jurons ou les injures.

Les conseils pour les relations

  • Vous êtes le modèle à suivre. Ainsi, essayez de parler et d’agir correctement lorsque vous êtes avec votre enfant.
  • S’il y a beaucoup de tension entre vous et votre enfant, un autre adulte en qui vous avez confiance pourrait être vous aider à soutenir votre enfant pendant cette période. Impliquer quelqu’un d’autre peut être un excellent moyen d’alléger le stress.
  • Vérifiez si votre enfant ne souffre pas d’un stress particulier.

Les choses à ne pas faire

L’argumentation fonctionne rarement quand l’une des parties se fâche. Une approche plus efficace consiste à donner à chacun un peu de temps pour se calmer.

Vous devez savoir que donner des leçons sur la façon de se comporter n’est pas aussi efficace sur votre enfant, même si vous avez plus d’expérience de vie que votre lui . Si vous voulez que votre enfant vous écoute, vous devrez aussi l’écouter.

Le harcèlement est loin d’être la meilleure solution. Au contraire, cela pourrait augmenter votre frustration, et votre enfant se fermera probablement tout simplement.

Si vous êtes en colère, il vous sera difficile de discuter calmement de ce que vous attendez de votre enfant. Une approche plus efficace consiste à dire à votre enfant que vous voulez lui parler et à convenir d’un moment ensemble.

Il n’est pas utile d’être sur la défensive. Pour cela, évitez de prendre les choses personnellement. Il peut être utile de vous rappeler que votre enfant essaie juste d’affirmer son indépendance.

Quand le manque de respect des adolescents devient inquiétant

Si l’attitude de votre enfant envers vous et votre famille ne change pas même après application de l’une de ces stratégies, cela pourrait être un signe qu’il y a un problème plus profond.
De même, vous devez vous inquiéter si votre enfant change d’attitude ou d’humeur, ou s’il devient solitaire. Dans le cas où s’il s’enfuit de la maison ou cesse d’aller à l’école régulièrement, prenez des mesures plus strictes.

Voici quelques conseils si le comportement de votre enfant vous préoccupe:

  • Cherchez un soutien professionnel, notamment des conseillers scolaires, des enseignants ou votre médecin généraliste.
  • Discutez-en à d’autres parents et demandez des conseils.
  • Prenez soin de vous, notamment de votre bien-être physique et émotionnel, afin de vous aider à rester calme lorsque les choses deviennent difficiles.
  • Discutez en famille, afin de trouver des moyens de se soutenir entre vous.