UHF Vs. VHF : comment bien choisir son talkie-walkie ?

Les talkies-walkies ont aujourd’hui toute leur place dans notre vie, que ce soit à la maison ou dans certains secteurs d’activité comme l’organisation événementielle, la construction, la chasse, l’aménagement paysager, etc. Lorsqu’il s’agit de choisir la bonne bidirectionnelle, on a tendance à se fier, à juste titre, aux critères les plus évidents comme la taille de l’antenne, l’autonomie des appareils, leur design, leur robustesse, la possibilité de compléter l’autonomie avec des piles, la clarté des sonores transmis, la longueur de la portée, etc. Si ces critères sont effectivement décisifs, il ne faut pas oublier la dualité UHF – VHF qui reste, de loin, le point le plus important pour ne pas regretter son achat. On vous explique.

UHF ou VHF : ou comment éviter une erreur coûteuse

Il faut savoir que les talkies-walkies qui ne sont pas des gadgets ou jouets pour enfants peuvent être relativement chers, à fortiori s’ils affichent des normes de sécurité comme le revêtement antichoc, l’étanchéité à l’eau et à la poussière ou encore la résistance à l’immersion pendant plusieurs dizaines de minutes. Que vous achetiez une paire de talkie-walkie bon marché pour votre petit magasin ou votre maison ou que vous investissiez dans une véritable flotte de talkies-walkies professionnels pour une usine, un centre commercial ou une agence d’événementiel chargée d’organiser des manifestations importantes, il faut veiller à faire le bon choix et à éviter le hors-piste, au risque de perdre son argent. Le choix du meilleur talkie-walkie reposera en grande partie sur la dualité UHF – VHF.

Avant de détailler ce point, accordons sur un point très important : si vous avez déjà une radio bidirectionnelle UHF et que vous souhaitez compléter cet équipement avec d’autres radios, il faut impérativement faire l’acquisition de talkies-walkies de type UHF également, car les radios UHF ne pourront jamais communiquer avec des radios VHF, et inversement. Si vous souhaite donc compléter votre équipement avec de nouvelles unités supplémentaires, assurez-vous de rester sur la même bande. Autrement, la liaison ne pourra pas être établie.

Qu’est-ce que les radios bidirectionnelles UHF ?

Le sigle « UHF » fait référence à « Ultra Haute Fréquence ». Les talkies-walkies fonctionnent sur des fréquences de 400 à 512 Mégahertz (MHz). Ils restent à bien des égards le choix le plus judicieux pour l’écrasante majorité des utilisateurs, car leurs ondes sont plus courtes comparativement à la VHF et peuvent donc contourner ou pénétrer les obstacles qui se trouvent entre les bâtiments, au niveau des zones boisées, de certaines végétations peu denses ou encore de zones urbaines que l’on retrouve typiquement dans les zones résidentielles.

Les talkies-walkies de type UHF qui disposent d’une antenne suffisamment grande et d’une puissance conséquente donnent de bons résultats en milieu urbain donc, même en présence d’obstacles en acier, en béton, en bois ou en terre. Si vous comptez faire usage de vos radios bidirectionnelles principalement à l’intérieur de votre maison ou de votre lieu de travail, nous vous conseillons fortement d’opter pour la technologie de l’Ultra Haute Fréquence (UHF).

Qu’est-ce que les radios bidirectionnelles VHF ?

Le sigle « VHF » signifie « Très Haute Fréquence » (ou Very High Frequency). Les radios bidirectionnelles de ce type fonctionnent sur la plage comprise entre 136 et 174 MHz. L’avantage des talkies-walkies de type VHF est qu’ils sont en mesure de couvrir de plus grands périmètres si la taille de l’antenne est grande et si leur puissance intrinsèque le permet. En effet, les ondes VHF sont plus longues et restent plus près du sol. L’inconvénient, c’est que ce type de talkies-walkies n’est pas en mesure de bien contourner les obstacles, ni de les traverser. Les radios bidirectionnelles de type VHF fonctionnent donc mieux lorsqu’il y a une ligne de visée claire entre l’émetteur et le récepteur avec peu, voire pas d’obstruction. Les talkies-walkies VHF sont utilisés pour les communications aéronautiques et maritimes, où les signaux sont envoyés à travers des lignes ouvertes et dégagées, des plans d’eau ou encore entre le ciel et le sol. Ce type de talkies-walkies est également largement utilisé dans les champs d’agriculture, les terrains de golf, la filière du jardinage et de l’aménagement paysager, l’assainissement, la filière de la sécurité des bâtiments, le BTP, etc.

Typiquement, les antennes VHF sont plus longues que celles qui sont intégrées dans les radios UHF parce qu’elles doivent faciliter la transmission sur de plus longues distances et s’adapter aux besoins des professionnels qui sont généralement beaucoup plus exigeants que les particuliers. L’autre avantage des ondes de type VHF est qu’elles vont mieux passer à travers les arbres et les feuillages comparativement aux radios bidirectionnelles de type UHF. Cependant, vous devrez être mieux desservi par les radios UHF si vous avez l’intention d’utiliser la fonction radios à l’intérieur, ou pour faire passer des messages de l’intérieur vers l’extérieur. Pour en savoir plus sur les talkies walkies, vous pouvez visiter talkies.fr.